01.02.2008 (contient des passages de « Une saison en enfer » d’Arthur Rimbaud)

Je suis là, comme avant. Des millions d’images, tu sais. Nous étions là il y a des millénaires, Rimbaud dormait dans les profondeurs de ses rêveries macabres. Je suis en Inde, je suis le piéton sur la grand’route par les bois nains ; la rumeur des écluses couvre mes pas. Je vois longtemps la mélancolique lessive d’or du couchant. Je serais bien l’enfant abandonné sur la jetée partie à la haute mer, le petit valet, suivant l’allée dont le front touche le ciel. Mon entourage m’a guidé, façonné comme une sculpture malsaine. On remercie tant les maîtres de la renaissance, alors qu’il n’exécutent qu’une palle copie de l’infinie réalité. Je hais ma vie, je voulais rêver.

Regarde, dans mes yeux il a une troupe de petits comédiens en costume, aperçus sur la route à travers la lisière du bois. Il y a, quand l’on a faim et soif, quelqu’un qui vous chasse. Les lumières de l’Inde me brûlent le cœur, mes yeux ne voient plus car ils voient tout, ils voient si loin pour m’apercevoir si près. Je n’ai jamais été aussi proche de quelqu’un que de cette femme au voile coloré. Ses couleurs me transpercent, l’Inde s’agite.

Au bois, il y a un oiseau, son chant vous arrête et vous fait rougir. Il y a une horloge qui ne sonne pas. Il y a une fondrière avec un nid de bêtes blanches. Il y a une cathédrale qui descend et un lac qui monte. Il y a une petite voiture abandonnée dans le taillis, ou qui descend le sentier en courant, enrubanné. Je suis là, comme avant, comme le souvenir de moi-même.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s